Télécommunications


Description de l’observatoire

Le marché français des télécommunications est entré depuis 2011 dans une phase de décélération. La chute brutale au cours de la période 2012-2014, s’est néanmoins adoucie depuis, mais le recul a persisté.

Dans le même temps, l’équipement et les usages continuent de progresser fortement. Le nombre d’abonnés au haut et très débit a encore crû de 700 000 en 2018. Mais la pression sur les prix continue d’entraîner les revenus des opérateurs vers le bas, alors que dans le même temps l’effort d’investissement s’est intensifié (près de 10 milliards d’euros en 2018)...

Découvrir le site

Chiffres clés de l’observatoire

Informations et ressources

Études et publications
Fiches métiers
Certifications