2020 - Etude prospective emploi-formation en région Bretagne

Dans le cadre d’un l’appel à projets lancé par la Direccte et la Région Bretagne, l’Afdas a souhaité mener une étude prospective sur l’ensemble des secteurs qui constituent son périmètre afin d’améliorer la connaissance des emplois, des métiers et des besoins en compétences et en qualifications pour les entreprises, leurs salariés et l’ensemble des populations gérées par l’Afdas dont les artistes-auteurs. Ce périmètre d’étude représente près de 27 000 salariés et 3 000 établissements (source : INSEE, DADS, 2016, traitement KYU Lab).

L’objectif de ces travaux était de présenter le tissu économique breton, identifier les perspectives d’évolution de chacun des secteurs, identifier les compétences et métiers en développement, mutation, et en tension ainsi que leurs passerelles potentielles, et de préconiser au regard de l’analyse de l’offre de formation régionale, les principales orientations à envisager pour l’avenir.

Pour cela, une analyse documentaire large ainsi qu’une étude des données statistiques existantes ont été réalisées. Des entretiens se sont également tenus avec les entreprises des différents secteurs et 3 enquêtes en ligne ont été lancées (2 auprès des entreprises et une auprès des professionnels des secteurs).

Toutes ces actions ont permis de faire ressortir la problématique majeure de la formation et de la gestion des compétences au sein des entreprises. En effet, une majorité des entreprises interrogées considère l’offre de formation inadaptée à leurs besoins ou insuffisante. A cela, s’ajoutent deux principaux freins au recours à la formation : le coût jugé trop élevé et le manque de disponibilité des salariés. Concernant l’alternance, le recours à ce type de formation est globalement limité en Bretagne, du fait de la non-adaptation des rythmes de l’alternance et de l’entreprise, ou encore une fois, du coût élevé de la formation.

Dans l’ensemble, les professionnels des secteurs du périmètre, connaissent mal l’offre de formation et ne la juge que partiellement satisfaisante (problématique géographique, contenus inadaptés…). En termes de souhaits de formation, ils privilégient largement les formations techniques, d’approfondissement sur leur cœur de métier (techniques spécifiques, logiciels de montage, de dessin 3D). Viennent ensuite les formations de management de projet et de management d’équipe. Sont également citées la formation sur la gestion de sa carrière, pour mieux appréhender la gestion de l’activité à court et moyen terme, et les formations de formateur dans une perspective de complétion d’activité voire de réorientation.

Pour en savoir plus sur les résultats de cette étude et découvrir les propositions d’actions opérationnelles, nous vous invitons à approfondir en téléchargeant le rapport global ou la synthèse.