Croupier H/F

Fonctions principales

  • Gestion technique des tables de jeux
  • Réglementation* et contrôle
  • Relations clientèle

* Réglementation : réglementation des jeux, lutte anti-blanchiment, prévention de l’abus de jeux certification principale

  • CQP Croupier de la CPNE Casinos

 

Activités principales

Le métier de croupier s’organise autour de trois grandes fonctions :

Gestion technique des tables de jeux  
  • Ouvrir la table conformément à la réglementation
  • Effectuer la comptée de la table à l’ouverture et à la fermeture de celle-ci
  • Vérifier les jetons et les plaques
  • Conduire le déroulement technique de la table de jeux
  • Faire des annonces (pour certains jeux)
  • Manipulation du matériel en fonction du jeu
  • Calculer et payer des gains 
  • Vérifier et corriger des enjeux placés
Réglementation et contrôle
  • Contrôler la régularité et la sincérité des jeux
  • Contrôler les enjeux maxima des joueurs
  • Appliquer la réglementation en vigueur
  • Appliquer le règlement intérieur, les consignes et procédures internes
Relations clientèle  
  • Accueillir les clients • Animer le déroulement du jeu
  • Analyser en permanence le comportement des joueurs
  • Détecter les personnes en situation d’abus de jeux
  • Initier les nouveaux joueurs

 

Capacités principales

Pour exercer au mieux son métier, le croupier doit posséder les capacités suivantes :

Capacités relationnelles et comportementales
  • Accueillir les clients en distinguant les habitués des primo visiteurs • Analyser les comportements des clients et réagir en conséquence
  • Instaurer à la table de jeu un climat de confiance et de convivialité dans le respect des procédures internes et de la réglementation
  • Prendre en compte la présence et le rôle des autres intervenants
  • Contribuer par son comportement au développement commercial 
  • Représenter dans son comportement l’image de l’entreprise
Capacités techniques et fonctionnelles
  • Garantir le bon déroulement du jeu
  • Assurer l’exactitude des opérations de paiement
  • Procéder rapidement à des opérations de calcul mental
  • Donner et garder le rythme des parties, réagir en temps réel
  • Anticiper les dysfonctionnements et conflits avec discrétion tout en prévenant la hiérarchie
  • Exercer une vigilance permanente et simultanée sur tous les aspects du jeu
  • Faire preuve d’acuité visuelle, auditive et de dextérité
  • Organiser son poste de travail, travailler en équipe et intégrer dans son activité la notion de hiérarchie
  • Appliquer les dispositions spécifiques à chaque jeu et à chaque moment du jeu

 

Accès

  • 18 ans minimum.
  • Agrément du Ministère de l’Intérieur, accordé après enquête et susceptible d’être retiré à tout moment (casier judiciaire vierge, inscription sur les listes électorales et appartenance à un pays membre de l’Union Européenne).
  • Suivre en entrant dans l’emploi une formation sur la prévention des abus de jeux.

Le métier est accessible à des personnes n’ayant pas encore d’expérience professionnelle.

 

Parcours professionnels

Plusieurs types d’évolution sont envisageables :

  • en continuant d’exercer le même métier : la diversité des entreprises de la branche (taille, localisation géographique,…) offre de très nombreuses possibilités aussi bien en France qu’à l’étranger.
  • au sein de la branche en se dirigeant vers un autre métier : chef de table, chef de partie,…
  • au sein du secteur en se dirigeant vers un autre métier :  barman par exemple.
  • à l’extérieur du secteur en changeant de métier : les savoir-faire et compétences développés en matière de relations  clientèle par le croupier peuvent être réinvestis notamment  dans le domaine du commerce ou de la distribution.